Lab@der
    ACCUEIL
    À PROPOS    PROJETS     PUBLICATIONS     RECHERCHE     ATELIERS ET CONFÉRENCES     FORUM
 
Montréal, Québec. Canada
Jeudi, 02 d├ęcembre 2021
02:24 pm
 
image
 
Nous contacter
Lab@der
100, rue Sherbrooke O.
Montréal (Québec) Canada H2X 3P2


Tél: 514.843.2015
labader@licef.ca

Vous êtes ici:  Projets - Synchromédia - Exemples - Exemple 4

EXEMPLE 4

RVLabX

Vue d’ensemble

RVLabX est un système composé de deux applications. Une première permettant la conception graphique l’interface et une deuxième permettant l’utilisation l’interface dans un client web. Cette interface est reliée, par l’entremise d’un serveur DataSocket, à un VI distant, qui est lui-même relié à un appareil de mesure. Ce projet permet la création d'interfaces usagers simples et efficaces, affin d'être utilisés à distance pour effectuer des collectes d'informations.

 

Figure 1 : Déploiement du système
 

Création des interfaces

Les interfaces sont conçues dans une application nommée GénérateurInterfaces qui affiche un canevas sur lequel sont glissés des contrôles (contrôles ComponentWorks de National Instruments et contrôles intrinsèques de Visual Basic) qui peuvent être déplacés et redimensionnés. Ces contrôles sont paramétrés à l’aide de fenêtre de propriétés. La liaison de ces contrôles à leur source de données (serveur DataSocket) se fait également via les fenêtres de propriétés. Le concepteur de l’interface peut en tout temps basculer du mode création au mode exécution pour tester son interface. Lorsque le concepteur en est satisfait, il génère alors un fichier XML qui contient les paramètres de chaque contrôle que contient son interface. Ce fichier est ensuite envoyé vers un serveur web pour être lu par le client web polymorphe nommé PolymorphiX.

 
Figure 2: Application GénérateurInterfaces.
 

Utilisation du client web polymorphe PolymorphiX

L’utilisateur qui veut utiliser PolymorphiX, qui est un contrôle ActiveX, doit d’abord se brancher sur le serveur web qui contient l’interface. Après validation de son identité, il est dirigé à la page web contenant le contrôle. L’utilisateur doit le télécharger sur son poste s’il s’agit de sa première visite. Le contrôle ActiveX s’enregistre auprès du poste client et se niche sur celui-ci, de telle façon que l’utilisateur n’aura pas à le télécharger de nouveau lors de ses prochaines visites.

Le contrôle se présente comme une interface graphique dont la moitié du haut, qui est vide, affichera l’interface désirée et dont la moitié du bas, peut afficher deux zones. La première de ces zones permet de saisir l’adresse de l’interface désirée et affiche des informations relatives aux autres utilisateurs utilisant actuellement l’interface ailleurs sur le réseau. La deuxième zone permet de communiquer par écrit avec le contrôleur de l'expérience et avec les autres utilisateurs du contrôle.

Après avoir saisit l’adresse de l’interface désirée, l’utilisateur lance le chargement de celle-ci. Le contrôle s’occupe d’aller lire le fichier XML correspondant à l’interface désirée et d’afficher l’interface définie par ce fichier.

 
Figure 3: Client web PolymorphiX relié à un appareil de mesure distant via Internet
 

Gestion des utilisateurs

Un système de gestion des usagers a été mis en œuvre, grâce à la technologie ASP (Active Server Page), pour restreindre l’accès aux seuls utilisateurs qui ont obtenu, après inscription, l’autorisation de se brancher (figure 5). Les informations relatives à ces utilisateurs sont contenues dans une base de données résidant sur le serveur.

 
Figure 4: L'application GestionnaireUtilisateurs permet au contrôleur de l'expérience de gérer les accès à l'appareil de mesure et la communication entre les divers intervenants de l'expérience
    Accueil    À Propos    Projets     Publications     Recherche      Ateliers et conférences     Forum
                                             Copyright © 2000-2008 Lab@der., Tous droits réservés.  Webmater                               CONNECTION